Skip navigation

Formater d’un disque dur ou d’une clef USB

Formatage d’un disque dur ou d’une clé USB

Le formatage d’une clé USB ou d’un disque dur s’effectue de la même façon via la commande mkfs, c’est du moins, la racine de la commande.

: bien que la démarche soit la même cette procédure sera effectué sur une clé USB et non un disque.

Avant de formater le périphérique, il faut savoir où il se trouve. Cela peut se faire grâce à la commande fdisk avec l’option -l ou avec la commande blkid. Toutes deux liste les périphérique de la machine.
Je préfère la seconde car la sortie est plus condensée.

: Dans le cas où il s’agit du formatage d’une clé USB, il est recommandé de faire un premier listage avant l’insertion de la clé USB. Ce pour voir les périphériques déjà présent.

Premier listage : sans la clé USB

root@debian~#: blkid

sortie

/dev/sda: TYPE="promise_fasttrack_raid_member" 
/dev/sdb: TYPE="promise_fasttrack_raid_member" 
/dev/sdc: TYPE="promise_fasttrack_raid_member" 
/dev/sdd: TYPE="promise_fasttrack_raid_member" 
/dev/sde1: UUID="282b0c64-fd4c-4c73-a464-585858dcf47a" TYPE="ext4" 
/dev/sde5: UUID="42453ab6-3886-475f-bc7b-5f2cc0a25fbb" TYPE="swap" 
/dev/mapper/pdc_fdcbgcge1: LABEL="raid-640" UUID="da08080d-b995-4d0d-9100-1180cc6982f4" TYPE="ext4" 
/dev/mapper/pdc_gchiefbi1: LABEL="raid-1500" UUID="ea41258c-ffd7-4047-8100-9281604562c4" TYPE="ext4" 

Dans ce cas précis, les périphériques sda à sdd sont les disques durs physique, tous membre d’un RAID.
Le périphériques sde est un SSD qui a deux partions. L’une de ces partion (sde1) est formaté en ext4. L’autre partition (sde5) est les swap.

Second listage : avec la clé USB

root@debian~#: blkid

sortie

/dev/sda: TYPE="promise_fasttrack_raid_member" 
/dev/sdb: TYPE="promise_fasttrack_raid_member" 
/dev/sdc: TYPE="promise_fasttrack_raid_member" 
/dev/sdd: TYPE="promise_fasttrack_raid_member" 
/dev/sde1: UUID="282b0c64-fd4c-4c73-a464-585858dcf47a" TYPE="ext4" 
/dev/sde5: UUID="42453ab6-3886-475f-bc7b-5f2cc0a25fbb" TYPE="swap" 
/dev/mapper/pdc_fdcbgcge1: LABEL="raid-640" UUID="da08080d-b995-4d0d-9100-1180cc6982f4" TYPE="ext4" 
/dev/mapper/pdc_gchiefbi1: LABEL="raid-1500" UUID="ea41258c-ffd7-4047-8100-9281604562c4" TYPE="ext4" 
/dev/sdf1: UUID="9369-080B" TYPE="vfat" 

Dans ce cas le système de fichier de la clé s’appel sdf1. Cette clé n’a pas de label et le système de fichier (oui c’est le même nom et pas la même chose) utilisé est le fat. Une autre information que donne cette commande, c’est l’UUID. En l’abscence de label, c’est l’UUID qui est utilisé pour identifier la clé une fois montée.

Autre chose, pour pouvoir formater la clé USB il faut d’abord la démonter si ce n’est pas déjà le cas.

root@debian~#: umount /chemin/de/montage

: il faut faire très attention au nom donné par votre système à la clé. Car la commande suivant ne demande pas de confirmation et est irréversible.

Pour formater une clé en fat avec un nom de label, voici la commande.

root@debian~#: mkfs.fat -n CARTMAN-clé /dev/sdf 

Le label est en majuscule car les OS propriétaires

Pour formater une clé en ext4 avec un nom de label, voici la commande.

root@debian~#: mkfs.ext4 -L cartman-clé /dev/sdf 

by | March 14, 2015 | No Comments | Système | Tags : clef usb disque dur partition


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked*