Skip navigation

Commande : mount – monter des partitions au démarrage

fstab gestion des partitions

Pour monter des partions au démarrage, l’une des solutions est de modifier le fichier fstab qui se trouve dans /etc.

Voici à quoi ressemble le fichier d’origine.

contenu du fichier

# /etc/fstab: static file system information.
#
# Use 'blkid' to print the universally unique identifier for a
# device; this may be used with UUID= as a more robust way to name devices
# that works even if disks are added and removed. See fstab(5).
#
# <file system> <mount point>   <type>  <options>       <dump>  <pass>
# / was on /dev/sda2 during installation
UUID=a4df557f-4a2a-4858-a3df-eec8ddd77126 /               ext4    errors=remount-ro 0       1
# /boot was on /dev/sda1 during installation
UUID=d5c046d4-c468-4491-9d6a-cab86aa5d1a4 /boot           ext4    defaults        0       2
# swap was on /dev/sda3 during installation
UUID=ae16bbcd-ac23-4e5d-8613-04af8d891998 none            swap    sw              0       0

# mount a NTFS patition 
UUID=3F3CE5166D20DC24 /point-de-montage-hdd-ntfs ntfs uid=1000,gid=1000,umask=027 0 2
# mount a folder in another folder
/dossier-à-monter /dossier-de-montage none bind

: il faut créer le dossier du point de montage au préalable car la commande mount ou le fichier /etc/fstab ne le fera pas. En effet, si le dossier du point de montage n’est pas crée au préalable, le boot ne se fera pas correctement.

Quelques explications.

UUID est l’identifiant du disque dur ou de la partition. Il s’obstient via la commande blkid.

root@debian~#: blkid

sortie

/dev/sda1: UUID="a4df557f-4a2a-4858-a3df-eec8ddd77126" TYPE="ext4" 
/dev/sda2: LABEL="system" UUID="6A8829CB8829971B" TYPE="ntfs" 
/dev/sda3: LABEL="data" UUID="3F3CE5166D20DC24" TYPE="ntfs" 
/dev/sdb1: LABEL="data-extend" UUID="9E2CAA632CAA35E5" TYPE="ntfs"
Option Description
<device> Le disque dur ou la partition (par emplacement /dev ou UUID) qui contiennent un système de fichiers.
<mount point> Le répertoire à partir de la racine (/) du système de fichiers à partir duquelle il sera possible d’accéder au contenu du disque ou de la partition (note: swap n’a pas de point de montage). Les points de montage ne doivent pas avoir d’espaces dans les noms.
<file system type> Type de systèm de fichier (ext4, ext3, ntfs, fat32…)
<options> Options de montage de l’accès du disque ou de la partition (voir la page du manuel de mount).
<dump> Active ou désactive le backup du disque ou de la partition. Ce champ est généralement réglé à 0, ce qui le désactive.
<pass num> Contrôle l’ordre dans lequel fsck vérifie le disque ou la partition pour des erreurs au démarrage. Le disque dur de racine (/) doit être 1. Les autres partitions doivent être 2 ou 0 pour désactiver la vérification.

by | January 22, 2015 | No Comments | Système | Tags : fstab mount


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked*